Vous êtes ici : AccueilPrésentationActualitésLa première pierre des nouvelles Urgences de l'hôpital de Riom est posée : la livraison du bâtiment attendue fin 2021

La première pierre des nouvelles Urgences de l'hôpital de Riom est posée : la livraison du bâtiment attendue fin 2021

La pose de la première pierre des futures Urgences du centre hospitalier de Riom, ce lundi 9 décembre, a une valeur symbolique, elle marque tout de même le lancement de deux ans de travaux, pour un montant global de plus de sept millions d'euros.

C'est un jour à marquer d'une pierre blanche. Après de longues années d'attente, le chantier des futures Urgences du centre hospitalier de Riom a été lancé. Enfin presque. Ce lundi 9 décembre a en fait été consacré à la pose de la première pierre. Mais cela s'est fait sur une table et dans une salle du deuxième étage du bâtiment des consultations.

Néanmoins, cet acte surtout symbolique marque le point de départ de travaux qui vont durer près de deux ans et qui coûteront un peu plus de sept millions d'euros (ils seront financés grâce à une subvention exceptionnelle accordée par le ministère de la Santé en 2015 à travers l'Agence régionale de santé). La livraison du nouveau bâtiment est prévue pour la fin 2021. Mais avant cela, le chemin est encore long.

Le projet des nouvelles urgences de l'hôpital de Riom

Si le budget est déjà bouclé depuis longtemps et si le projet mis sur pied par le cabinet clermontois Sextant architecture, en collaboration avec l'ensemble des professionnels concernés, a été validé, le chantier ne devrait réellement démarrer qu'au printemps 2020.

pose-de-la-premiere-pierre-des-nouvelles-urgences-de-l-hopit 4576323

La pose de la première pierre a été réalisée le lundi 9 décembre

En effet, la demande de permis de construire a été déposée mais la réponse est encore attendue (ce qui ne devrait pas tarder). Viendra ensuite le temps de passer à la consultation des entreprises pour choisir ceux qui oeuvreront sur ce projet.

Les futures urgences de l'hôpital de Riom en cinq points

Une fois ces formalités réglées, l'heure des choses sérieuses aura sonné. Si les différentes phases ne sont pas encore définitivement arrêtées, les travaux devraient débuter par la construction d'un bâtiment technique dans la cour intérieure afin de mettre les installations, notamment électriques, à l'abri du risque de crue de l'Ambène. L'édification du nouveau bâtiment des Urgences (d'une surface totale de 1.000 m2 contre les 350 actuels et qui permettra de recevoir près de 25.000 patients par an contre 18.000 aujourd'hui) débutera ensuite, tandis que le chantier se terminera avec la création d'un nouveau service des admissions dans le bâtiment principal.

Dernière modification le vendredi, 24 juillet 2020 15:47